#526 [↑][↓]  28-05-2020 11:38:14

ber84
Copilote
Date d'inscription: 03-09-2011
Renommée :   

Re: Incidents significatifs

Un élément de perdu qui ne sert à rien, peut-être ? e_colere


Tout reste à faire...

Hors ligne

 

#527 [↑][↓]  28-05-2020 12:35:48

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015

Re: Incidents significatifs

ydelta a écrit:

Cela me fait penser à la réplique de Bourvil dans le Corniaud "Ah bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien forcément"
Keskicépacé pour ces avions ?

Hello,

Pour le 737, c'est trop tôt pour savoir, ça s'est passé il a 2 ou 3 semaines.

Pour l' A 310, c'est un décollement des nids d'abeille et  composite CFRP de la gouverne de direction. C'était un modèle de gouverne de design d'origine, les programmes d'inspection ne prévoyaient pas d'inspections poussée à cet endroit. En vol, bruit sourd, roulis hollandais de l'avion résolu en descendant et en ralentissant.


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#528 [↑][↓]  28-05-2020 12:46:56

NEPTUNE6P2V7
Pilote Virtuel
Membre donateur
Date d'inscription: 26-08-2009
Renommée :   111 

Re: Incidents significatifs

le 737 marguerite : je t'aime un peu , beaucoup , passionnément, à la folie, pas du tout j'ai plus de dérive  ...

Patou

Hors ligne

 

#529 [↑][↓]  30-05-2020 18:46:44

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015

Re: Incidents significatifs

ber84 a écrit:

Un élément de perdu qui ne sert à rien, peut-être ? e_colere

C’est le genre de panneau qui permet d’accéder par exemple aux fixations de la dérive, d’accéder aux tuyauteries hydrauliques qui montent vers les servocommandes.

Certains de ce genre de panneaux peuvent être absents au départ d’un vol. Il faut consulter la CDL = configuration deviation list qui est l?équivalent de la MEL pour les équipements de l’avion


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#530 [↑][↓]  31-05-2020 10:56:22

ber84
Copilote
Date d'inscription: 03-09-2011
Renommée :   

Re: Incidents significatifs

bricedesmaures a écrit:

ber84 a écrit:

Un élément de perdu qui ne sert à rien, peut-être ? e_colere

C’est le genre de panneau qui permet d’accéder par exemple aux fixations de la dérive, d’accéder aux tuyauteries hydrauliques qui montent vers les servocommandes.

Certains de ce genre de panneaux peuvent être absents au départ d’un vol. Il faut consulter la CDL = configuration deviation list qui est l?équivalent de la MEL pour les équipements de l’avion

Heureusement, j'ai pas ça sur mon vélo mad2_gif


Tout reste à faire...

Hors ligne

 

#531 [↑][↓]  04-06-2020 08:56:25

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015

Re: Incidents significatifs

Une petite sortie de piste pour ce MD 11 à Bombay…



https://www.youtube.com/watch?v=REeqr3O … =emb_title


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#532 [↑][↓]  04-06-2020 17:33:14

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015

Re: Incidents significatifs

Sur l'atterrissage du MD 11, on peut être surpris par les gerbes d'eau. Ce n'est pas vraiment du à une piste inondée, mais plutôt du à la projection d'air et d'eau pendant l'activation des reverses. Déjà documenté sur le sujet "images ou documents insolites".

Le système reverse n'existe que sur le flux d'air externe (flux secondaire, celui qui ne passe pas par l'intérieur du réacteur  = flux primaire). On bloque l'écoulement de l'air par une série de volets (blocker doors) et des grilles déviatrices sont découvertes quand le capot reverse recule. L'air est dévié par ses grilles dans des directions différentes.

Sur la 1 ère photo on voit ces blocker doors, et sur la 2 ème les grilles déviatrices et les orientations différentes sur la 3 ème.


https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/04/200604052126510826.jpg


https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/04/200604052126228782.jpg


https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/04/20060405212669465.jpg


Sur cette vidéo, on aperçoit les grilles déviatrices, y compris sur le moteur central.



https://www.youtube.com/watch?v=1Oc0tgkYMDg


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#533 [↑][↓]  22-06-2020 00:48:20

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015

Re: Incidents significatifs

Birmingham (UK) le 22 mais, vol cargo avec cet ATP

1ère approche



https://www.youtube.com/watch?v=etkyguz … =emb_title



2 ème approche et un peu de labour.



https://www.youtube.com/watch?v=H5mnCEM … =emb_title


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#534 [↑][↓]  29-06-2020 08:29:26

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015

Re: Incidents significatifs

Descente prématurée au cours d'une approche NDB à Bergerac en B 737-800. EGPWS "PULL UP" juste après la décision de remise de gaz...début de carrière désagréable pour le First Officer.


L’équipage effectue un vol commercial régulier depuis l’aérodrome de Londres Stansted à destination de l’aérodrome de Bergerac-Roumanière. Les équipements ILS et DME à destination sont indisponibles et le CDB déduit des approches listées dans le livret d’aérodrome que les approches RNAV (GNSS) ne leur sont pas autorisées.

L’équipage débute l’approche chronométrée NDB Y pour la piste 28. Au cours de cette procédure, à l’approche du virage de rapprochement, l’équipage met l’avion en descente sous l’altitude minimale de sécurité en mode V/S. Une alarme MSAW est déclenchée en salle de contrôle d’Aquitaine-Approche. La descente se poursuit pendant près de deux minutes en virage, en IMC, jusqu’à l’activation de l’alerte E-GPWS « TERRAIN ». L’avion se trouve alors à plus de 8 NM du seuil de piste, à gauche de l’axe d’approche finale, à une altitude de 1 054 ft et une hauteur radiosonde de 842 ft. L’équipage interrompt l’approche ; l’alarme « PULL UP » s’active au même moment. Parmi les facteurs susceptibles d’avoir contribué à la mise en descente anticipée et à sa poursuite pendant près de deux minutes, figurent :

- une première préparation de l’approche insuffisamment précise et complète

- l’absence de réalisation d’un circuit d’attente, après un changement tardif et malgré certains doutes de la part du CDB quant à la séquence qui débutait

-une incompréhension entre le CDB et le copilote concernant les modes à utiliser

-une dégradation progressive de la conscience de la situation de la part des pilotes

-la faible expérience du copilote, particulièrement concernant ce type d’approche

-la méconnaissance des procédures NDB de la part des contrôleurs

- l’absence à Bergerac d’un système MSAW (ou de son déport) et, à défaut, l’absence  de procédures de coordination urgente entre Aquitaine-Approche et Bergerac.

Notamment en raison de l’essor des procédures RNAV (GNSS) et du développement des FMS, les pilotes peuvent ne plus être suffisamment exercés à réaliser des approches de non-précision ne s’appuyant que sur des équipements et des instruments conventionnels. À la suite de l’incident, l’exploitant concerné a décidé d’interdire la réalisation d’approches chronométrées en mode V/S. L’exploitant a en effet considéré qu’il y avait un risque supplémentaire associé à ce type d’approche et a estimé que ses objectifs opérationnels pouvaient être satisfaits sans que les équipages aient besoin d’y recourir.

https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/29/200629083207607629.jpg
BEA


le rapport du BEA

Dernière modification par bricedesmaures (29-06-2020 08:32:35)


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Maintenance informatique Lausanne